AdaPT Mont-Blanc - Adaptation de la Planification Territoriale aux Changements Climatiques de l’espace Mont-Blanc

AdaPT Mont-Blanc - Adaptation de la Planification Territoriale aux Changements Climatiques de l’espace Mont-Blanc
Pays : France, Italie, Suisse
Frontière(s) : France-Italie-Monaco, France-Suisse, Italie-Suisse,
Territoires :
Espace Mont-Blanc,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - France-Italie (ALCOTRA)
Thème(s) :
- Espaces naturels et ruraux
- Changement climatique, gestion et prévention des risques

Porteur du projet : Regione Autonoma Valle d’Aosta Assessorato Agricoltura e Ambiente Dipartimento ambiente (Italie)

Le projet "AdaPT Mont-Blanc" développe des instruments de planification et de gestion territoriale pour l’adaptation aux changements climatiques pouvant être intégrés et adoptés par les institutions publiques à différents niveaux (local et régional), à travers un parcours participatif, une approche intersectorielle et transfrontalière.

Partenaires

  • Communauté de Communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc (France)
  • Comune di Courmayeur (Italie)
  • Centro Nazionale della Ricerca Scientifica - Laboratorio Edytem  (Italie)
  • Regione Autonoma Valle d’Aosta Assessorato Opere pubbliche, Territorio e Edilizia residenziale pubblica Pianificazione territoriale (Italie)

Objectifs du projet

  • Intégrer le défi de l'adaptation au changement climatique dans les outils et les pratiques de planification et d'aménagement du territoire dans l'Espace Mont-Blanc, en tant que région pilote du milieu montagnard transfrontalier.
  • Mettre au point des nouveaux outils et des actions de support à l'aménagement du territoire qui permettent une prise en compte transfrontalière des changements climatiques à l'échelle communale.
  • Faire évoluer l'Observatoire du Mont-Blanc (OMB) en tant qu'outil de support à la planification du changement climatique.
  • Sensibiliser les différents publics, les élus et les acteurs locaux, ainsi que de former les techniciens à une culture de l'adaptation.

Activités du projet

L’action de "AdaPT Mont-Blanc" se fonde sur trois lignes directrices principales autour desquelles se développent les activités du projet, et par conséquent les résultats attendus :

  • Plan de communication et processus participatif

- Plan de communication, y compris par le biais du web et des médias sociaux ; diffusion des résultats sur les scénarios de CC dans le domaine scientifique international ; campagnes de divulgation et de sensibilisation à la population (cafés citoyens)

- Mise en place d'une démarche participative (world café, rencontre transfrontalière et ateliers thématiques transfrontaliers) impliquant les institutions publiques et acteurs locaux dans le but d'orienter les activités techniques du projet en fonction des besoins concrets du territoire et de réfléchir à des solutions d’adaptation aux effets des changements climatiques

  • Connaissance des impacts du changement climatique à des fins de planification territoriale

Amélioration des connaissances des effets du réchauffement climatique sur les milieux de montagne sur la base de :

- l’analyse et l’étude de scénarios d'impact, y compris sous forme cartographique, en tant qu’aide à la planification territoriale

- le développement de l'Observatoire du Mont-Blanc (OMB) en tant qu'outil de support à la planification territoriale et "thermomètre" des changements climatiques

L’équipe scientifique du projet a ainsi élaboré un rapport afin d’analyser l’évolution du climat dans la zone de coopération en fournissant des indications sur l’évolution attendue de différents paramètres climatiques et leur impact sur l’environnement et les activités humaines, aux horizons 2035, 2050 et 2085 afin de pouvoir s’y adapter. Ce rapport a débouché sur la signature par les élus  de l'espace Mont-Blanc du côté français et du côté italien d’une charte qui pose un cadre de bonnes pratiques environnementales.


  • Instruments fonctionnels pour la planification et la formation

Définition des outils et actions d'adaptation locaux par le biais :

- d’une activité de collecte et d'analyse des bonnes pratiques d'adaptation aux changements climatiques déjà adoptées dans la perspective de les reproduire / transférer sur le territoire alpin

- du développement de nouveaux outils et actions de planification territoriale permettant de prendre en compte les changements climatiques aux niveaux régional et municipal

- de la mise en œuvre de cas pilotes sur des thématiques spécifiques telles que l'urbanisme, les bâtiments durables, les domaines skiables et la résilience de l'alpinisme

Formation à la culture de l'adaptation aux changements climatiques des élus et décideurs publics,

Plus d'infos

Projet INTERREG ALCOTRA

Durée du projet

18/02/2017 - 17/08/2020

Coût total

1 164 238 €

Subventions européennes

989 602,30 €