Eurodistrict SaarMoselle

Pays : Allemagne , France
Régions concernées : Land de Sarre, Région Grand Est, Département de la Moselle

Sommaire

Présentation

Résumé des enjeux

De part et d'autre de la frontière, autour de l'agglomération sarroise de Sarrebrücken et la "Moselle-Est" en France,  deux espaces différents se sont constitués : d'un côté Sarrebrückenen évolue vite et se caractérise par un secteur tertiaire fort, de l'autre, le territoire français connaît des restructurations industrielles.
L'enjeu transfrontalier sur cet ensemble est de parvenir à un meilleur équilibre de part et d'autre de la frontière. Cependant, l'évolution est rapide et les actions de coopération transfrontalière sont nombreuses et diversifiées.
La création le 6 mai 2010 de l’Eurodistrict SaarMoselle, sous la forme d'un GECT, contribue à accélérer et à améliorer la mise en œuvre de projets transfrontaliers pertinents. Il vise à construire un ensemble cohérent correspondant à un réel bassin de vie transfrontalier.

Le territoire et l'historique de la coopération

La Ville allemande de Saarbrücken, située le long de la frontière française, et les Communes du Nord-Est de la Moselle (Forbach, Saint-Avold, Freyming-Merlebach, Sarreguemines…) constituent une agglomération transfrontalière de 700 000 habitants. Entre le côté allemand et français, les défis économiques sont proches (reconversion d'anciennes zones minières et industrielles), la culture commune est fondée sur le bilinguisme et la frontière est marquée par une forte perméabilité avec d’importants flux de travailleurs frontaliers (17 945 salariés français se sont rendus en Sarre quotidiennement à la mi-2015 selon le Système d’information géographique de la Grande Région, motivés notamment par des salaires plus élevés).

De nombreux projets de coopération transfrontalière ont été réalisés par les partenaires présents sur cet espace :
- développement économique avec l'Eurozone Saarbrücken-Forbach (mise en réseau transfrontalière de zones d’activités) ; la mise en place d’une maison ouverte des services pour l’Allemagne « MOSA » (mise en réseau d’étudiants et salariés sur les offres allemandes en matière d’emploi ou de formation),
- les transports avec la ligne tram-train Sarreguemines-Saarbrücken (projet en attente de financements), la ligne de bus transfrontalière MoselleSaar, la création de pistes cyclables transfrontalières,
- abattoir transfrontalier,
- actions dans le domaine de la santé (GEIE Luxlorsan, projet de ZOAST zone d’accès aux soins transfrontaliers), la culture et le tourisme ("Le Ticket", passeport préférentiel pour les musées…), la formation supérieure, la recherche (mise en commun des compétences techniques du Pôle de plasturgie de Saint-Avold et des capacités de calcul du Zentrum für Innovative Produktion), etc.
Les actions de coopération sont donc nombreuses et sont menées pour la plupart grâce au soutien des programmes Interreg.

La coopération transfrontalière sur le territoire a été mise en œuvre à partir de 1997 par l’association "Zukunft SaarMoselle Avenir", structure de concertation entre élus allemands et français, puis à partir de 2010 par le Groupement européen de coopération territoriale SaarMoselle.

Collectivités territoriales concernées

  • Regionalverband Saarbrücken (arrondissement du Land de Sarre).
  • Communauté de communes du Warndt ; Communauté de communes du Pays Naborien ; Communauté de communes du District urbain de Faulquemont ; Communauté de communes de Freyming-Merlebach ; Communauté d’agglomération de Forbach Porte de France ; Communauté d’agglomération de Sarreguemines Confluences ; Communauté de communes de l’Albe et des Lacs.