Frontière Hongrie-Slovénie

Frontière Hongrie-Slovénie

Dates de création de la frontière : 1919 - 1990 (tracé actuel)
Longueur de la frontière : 102 km
Régions concernées : Slovénie : Pomurska - Hongrie : Zala, Vas

Programme(s) européen(s) :

La frontière met en relation le Nord-Est de la Slovénie et la partie Sud-Ouest de la Hongrie. Elle commence au Nord par le tripoint formé par les frontières entre l’Autriche, la Slovénie et la Hongrie et s’achève au Sud au croisement des frontières croates, slovènes et hongroises, le long de la rivière Mur.

Historique :

Constitué à partir du IXème siècle, le territoire de l’actuelle Slovénie passe de main en main au gré des invasions des puissances voisines avant d’être inclus dans l’empire des Habsbourg au 14ème siècle. La transformation de l’empire en Monarchie austro-hongroise (1867) laisse le territoire slovène côté autrichien, maintenant la frontière intérieure (hungaro-autrichienne) sur la rivière Mur (Mura).
Suite à la première guerre mondiale et à la dissolution de l’Empire, le territoire slovène est rattaché au futur royaume de Yougoslavie. En 1920, la nouvelle frontière entre la Hongrie et la partie slovène de la Yougoslavie sera établie quelque 20 Km au nord de l’ancienne frontière hungaro-autrichienne, donnant la microrégion (à majorité slovène) de Prekmurje à la Slovénie (2/3 de la région administrative actuelle de Pomurska).
Après les bouleversements de la seconde guerre mondiale, la frontière hungaro-slovène est rétablie en 1945, et devient la frontière extérieure du Pacte de Varsovie, une frontière très surveillée. La Hongrie quitte le giron de l’URSS en 1989, la Slovénie sort de la Yougoslavie et devient à son tour indépendante en 1991.
Les relations entre le nouveau pays et la Hongrie sont excellentes dès le début, d’autant plus que la nouvelle Slovénie indépendante reconnaît deux minorités « autochtones » : les Hongrois et les Italiens. Malgré leur faiblesse numérique, chacune de ces deux communautés dispose aujourd’hui d’un député au Parlement slovène, et sa langue respective est co-officielle dans la microrégion où vit la communauté en question.

Coopération transfrontalière :

Le programme Interreg IVA a alloué des fonds aux deux pays afin de favoriser la coopération et les échanges transfrontaliers. Ainsi, ce programme vise à créer de meilleures connexions au niveau des transports et ce afin de renforcer l’unité de la région transfrontalière. Avoir de meilleures infrastructures de transports permettrait également une amélioration des conditions de vie et de travail.
L’histoire mouvementée des deux pays explique que les différences culturelles observées dans la région transfrontalière demeurent encore nombreuses. Cela offre de multiples opportunités de développement, notamment dans le domaine du développement durable puisqu’il est encore vierge de toute action. Le programme souhaite ainsi renforcer les coopérations au niveau régional et local afin que l’efficacité environnementale devienne un atout dans l’économie transfrontalière.


Projets de territoire et organes institutionnels de la coopération

Coopération transfrontalière au niveau régional

Communauté de travail Alpe-Adria