Estonie-Lettonie

Frontière Estonie-Lettonie

Frontière Estonie-Lettonie

Dates de création de la frontière : 1920 - tracé actuel en 1991
Longueur de la frontière : 339 km
Régions concernées : en Estonie : Comtés de Pärnu, Viljandi, Valga, Võru - en Lettonie : Limbazi, Valmiera, Valka, Aluksne

Programme(s) européen(s) :

Longue de 339 km, cette frontière débute à l’Est au tripoint entre les villes de Misso (Estonie), Pededze (Lettonie) et Palkino (Russie). Le tracé frontalier est majoritairement orienté vers l’Ouest. Il traverse la ville de Valga-Valka  et s’achève sur la côte de la mer Baltique entre les villages de Ainaži (Lettonie) et d’Ikla (Estonie).

Historique

Territoire de l'ex-URSS, la Lettonie obtient son indépendance en 1918, soit deux ans avant son voisin estonien. En 1920, lorsque l’Estonie devient à son tour indépendante, la frontière letto-estonienne voit le jour. Le tracé de la frontière est dès lors reconnu par les représentants des deux pays qui se basent sur l’appartenance ethnique des populations résidentes.
En 1940, les deux pays sont occupés militairement et annexés par l’URSS ce qui cause la disparition de la frontière. Pendant cette période, l’URSS s’approprie les villes de Petchory et d’Abrene (Lettonie). Pour cette raison, lorsque les deux pays retrouvent leur indépendance en 1991, le tracé frontalier est écourté de 32 km.

Coopération transfrontalière

Les Etats baltes bénéficient d'une identité spécifique très forte. La coopération transfrontalière et le programme Interreg s'inscrivent  dans le développement de cette identité, garante de la cohésion du territoire d’un point de vue social et économique.
Aussi, afin de renforcer la cohésion du territoire, le programme encourage le renforcement des liens entre les populations et les activités permettant aux populations de se rencontrer et de mieux se connaître. Les interventions conjointes menées dans les secteurs de l’éducation et de la formation font donc elles-aussi l'objet d'un soutien accru. 
Le dynamisme de la région passe également par le développement de sa compétitivité économique. Les investissements réalisés par le programme européen visent, dans cet objectif, à mettre à niveau les entreprises de la région et à renforcer l’ "employabilité" des travailleurs, parfois lésés par la rapidité des changements économiques.
L’eurorégion "Pskov Livonia" symbolise cette coopération transfrontalière, et les membres de cette structure se réunissent régulièrement afin de prendre des décisions complémentaires notamment dans les domaines du tourisme ou de l’économie entrepreneuriale.
Dans son ensemble, la région de la mer Baltique bénéficie également d’un programme opérationnel qui concerne les pays côtiers. L’objectif primordial de ce programme est de sensibiliser les populations aux questions environnementales afin de créer un cadre naturel plus sur (réduction des accidents dans le golf de Finlande). D’autres projets soutiennent également l’économie de la région et la mise en place d’une société dynamique promouvant l’égalité des chances pour toutes ces populations.
Photo : la frontière entre Valga et Valka - Copyright : Vesahjr


Projets de territoire et organes institutionnels de la coopération

Coopération transfrontalière au niveau local

Valga-Valka