Autriche-République tchèque

Frontière Autriche-République tchèque

Frontière Autriche-République tchèque

Dates de création de la frontière : Tracé actuel en 1918 - Indépendance de la République tchèque en 1993
Longueur de la frontière : 466 km
Régions concernées : en Autriche : Provinces de Haute-Autriche et de Basse-Autriche - en République tchèque : Régions de Bohème du Sud, de Vysočina et de Moravie du Sud.

Programme(s) européen(s) :

Autriche-République tchèque

Longue de 466,3 km, la frontière austro-tchèque débute au point frontière triple formé par les frontières entre l’Autriche, l’Allemagne et la République tchèque. Elle s’oriente ensuite vers l’est et s’achève au point frontière triple marqué par le croisement des frontières entre l’Autriche, la République tchèque et la Slovaquie. Son tracé traverse les rivières de l’Inn et de la Morava.

HISTORIQUE

Cette frontière a vu le jour en 1918, avec la fin de la Première guerre mondiale, l’effondrement de l’Empire austro-hongrois et la création de la Tchécoslovaquie. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, la région est annexée par l’Allemagne et devient le protectorat de "Bohême-Moravie". Le tracé frontalier reste inchangé, la frontière devenant un élément du "Rideau de fer" durant la guerre froide. Le 1er janvier 1969, la Tchécoslovaquie devient officiellement un Etat fédéral, composé de deux Etats, la République tchèque et la République slovaque, fixant le tracé de la frontière austro-tchèque lors de la dissolution de la Tchécoslovaquie le 31 décembre 1992 et l’indépendance de la République tchèque le 1er janvier 1993.

COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE

La coopération transfrontalière entre les deux pays s’est accélérée depuis l’adhésion à l’Union européenne et à l’Espace Schengen de la République tchèque respectivement en 2004 et 2007. 
Avant l’entrée de la République tchèque dans l’Union européenne, la frontière austro-tchèque était le point de passage de flux migratoires illégaux en provenance d’Europe orientale et ayant pour destination l’Europe de l’Ouest. Pour cette raison, la première coopération transfrontalière à s’être développée est la collaboration policière. 
Cette région frontalière accueille de nombreuses zones naturelles protégées qui attirent chaque année de nombreux visiteurs. Pour cette raison, le tourisme est considéré comme un facteur potentiel du développement de la région. L’utilisation de nouvelles technologies devrait renforcer la compétitivité de ce secteur et le rendre capable de rivaliser avec d’autres destinations prisées.


Projets de territoire et organes institutionnels de la coopération

Coopération transfrontalière au niveau régional

Région Centrope (Vienne-Bratislava-Brno-Győr)
Eurorégion Morava