Actualités

Les appels se multiplient pour un assouplissement des restrictions aux frontières

Mai 2020

Les appels se multiplient pour un assouplissement des restrictions aux frontières

Alors qu’une circulaire du Premier Ministre, Edouard Philippe, datée du 12 mai vient de prolonger les contrôles aux frontières intérieures de la France jusqu'au 31 octobre 2020, les initiatives se multiplient pour faire entendre les difficultés rencontrées dans les territoires transfrontaliers, notamment pour les 360 000 frontaliers qui franchissent chaque jour une frontière française pour travailler dans le pays voisin.

Le président de l'Assemblée nationale française, Richard Ferrand, et son homologue allemand, ont lancé un appel pour une réouverture rapide des frontières entre pays européens (en savoir plus).

L’assemblée parlementaire franco-allemande, coprésidée par Christophe Arend, député LREM de Forbach, et Andreas Jung, vice-président du groupe CDU-CSU au Bundestag, s’est également positionnée en faveur de la réouverture de l'ensemble des frontières entre l’Allemagne et la France. Pour ses coprésidents, ces contrôles aux frontières n’ont plus de raison d’être alors que les deux pays ont pris des mesures afin de lutter contre la propagation du virus, que les chiffres de l’infection sont désormais en baisse et que les différences entre régions se sont réduites.  En cas de nouvelle pandémie, les deux députés souhaitent l’élaboration de stratégies et dispositions transfrontalières spécifiques en concertation avec tous les acteurs locaux déterminants.

Brigitte Klinkert, présidente du Département du Haut-Rhin, Fabienne Keller et Anne Sander, députées européennes, se sont unies afin de demander une réouverture immédiate des frontières au Premier ministre, Edouard Philippe. Voir la lettre.

Côté allemand, la pression politique monte en faveur d’une réouverture totale des frontières avec la France. Les premiers ministres de la Sarre, du Rhénanie-du-Nord-Wesphalie et de Rhénanie-Palatinat ont exigé une levée des restrictions frontalières, allant contre l’avis du premier ministre allemand Horst Seehofer de les maintenir avec les pays voisins de l’Allemagne. Des députés Allemands se sont également adressés à la présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen, afin de mettre un terme au régime d’urgence autorisant le contrôle aux frontières. À l’occasion de la journée de l’Europe, plusieurs maires de la communauté de communes Sauer-Pechelbronn et de la Verbandsgemeinde Dahner Felsenland ont manifesté pour la réouverture immédiate des frontières en évoquant l'impact environnemental de leur fermeture engendrant des trajets plus longs pour les frontaliers. Le maire de Kehl, Toni Vetrano, a également adressé un courrier au ministre de l’intérieur du land du Bade Wurtemberg pour une réouverture rapide et prioritaire du passage de frontière entre Kehl et Strasbourg afin de limiter les dégâts personnels et humains.

À la frontière franco-belge, une pétition pour supprimer les contrôles aux frontières avec les pays voisins a recueilli 7000 signatures. Elle a été transmise à l’Eurodéputé Pascal Arimont, à la première ministre Sophie Wilmes et au ministre de l’Intérieur Pieter de Crem.

A la frontière franco-suisse, à l'occasion d'une visioconférence organisée par la Secrétaire d’État aux Affaires européennes, Amélie De Montchalin, avec les représentants de l’État, les parlementaires et les élus des collectivités territoriales, les élus du Pôle métropolitain du Genevois français ont demandé la fin des contrôles systématiques aux douanes afin de rétablir dès à présent les contrôles douaniers aléatoires et une ouverture graduelle et rapide des douanes du Grand Genève. Lire le communiqué.

A la frontière franco-espagnole, Michel Pelieu, président du Département des Hautes-Pyrenées, a publié une lettre à l’attention du Président de la République, Emmanuel Macron, sur la nécessité économique de lever les incertitudes concernant le tourisme et notamment les déplacements transfrontaliers avec l’Espagne dans la perspective des vacances estivales.

Enfin,  une vingtaine de députés ont également demandé au ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, un assouplissement des restrictions aux frontières internes de l'UE. Plus d’infos

Circulaire n°6167 du 12 mai 2020

Retour à la liste